BMW Art Cars

Design - 20 octobre 2015

Cars contemporary : moteur de l’art

L’histoire de BMW est notamment riche pour son authenticité artistique. Au cours de son histoire, BMW a pris conscience de l’importance de la portée interculturelle et pluridisciplinaire de l’automobile en soutenant et s’inspirant, depuis plus de 50 ans, du travail d’artistes issus de l’art moderne et contemporain, de la musique classique et du  jazz, de l’architecture et du design.
Le Dr. Thomas Girst, Directeur de la communication institutionnelle de BMW est également l’auteur de trois livres sur Marcel Duchamp. À l’ordre du jour de cette interview : le BMW Art Cars Project ou l’histoire de rencontres passionnantes et passionnées qui ont lieu, depuis 1975, entre des artistes contemporains mondialement reconnus et des voitures BMW, uniques par la signature de leur design. Cette aventure artistique, qui produit des chefs-d’œuvre depuis 1975, a vocation à continuer.

Pourriez-vous, s’il vous plait, expliquer la genèse du projet «Collection BMW Art Car»? Quand ? Qui a eu ce rêve ? Qui a eu l’idée de départ ?

Le projet BMW Art Car a été initié par le pilote de course français et commissaire-priseur Hervé Poulain, qui voulait inviter un artiste à créer une œuvre sur une voiture comme sur une toile. 
En 1975, Hervé Poulain a demandé à son ami et artiste, l’Américain Alexander Calder, de peindre la première BMW Art Car quand il a rejoint BMW Motorsport Team fondé par Jochen Neerpasch.
Cette première œuvre est une BMW 3.0 CSL qu’Hervé Poulain pilota lors de la mythique course des 24 heures du Mans en 1975. Elle est l’expression d’une contemplation réciproque entre la course automobile et l’art contemporain et n’est pas, au départ, une initiative de relation publique ou de marketing. La voiture, peinte par Alexander Calder, fut acclamée par le public car personne n’avait vu cela auparavant. Ainsi est né l’idée de la série BMW Art Car.
Depuis l’œuvre « Art Car » d’Alexander Calder, de nombreux autres artistes de renom ont créé des BMW Art Cars : David Hockney, Jenny Holzer, Roy Lichtenstein, Robert Rauschenberg, Frank Stella, Andy Warhol et Jeff Koons. Il s’agit toujours d’une œuvre unique et l’aventure de BMW Art Car Series continue. À ce jour, un total de 17 BMW Art Cars ont été créées non seulement sur des véhicules de course mais également de production régulière. Frank Stella a également produit une BMW Art Car non officielle à la demande du pilote Peter Gregg. L’Art Car ayant rejoint cette saga le plus récemment est celle de Jeff Koons (2010, M3 GT2) Elle a d’ailleurs participé aux 24 Heures du Mans 2010.
L’objectif du projet a évolué au fil du temps. Au début, il n’y avait aucun effort de relations publiques autour des œuvres réalisées. Depuis, certaines des Art Cars ont été utilisées dans des publicités attestant du soutien de BMW à la création artistique contemporaine. L’Art Car d’Olafur Eliason quant à elle, témoigne de notre démarche pour la sensibilisation des sources d’énergie alternatives et renouvelables.

 Qui choisit les modèles de voitures conçues / revisitée par des artistes, le Groupe BMW ou des artistes eux-mêmes ?                                                                                                             Les modèles sont toujours choisis par BMW ; ces voitures étant censées prendre le départ des 24 heures du Mans à l’origine (C’est aussi le cas de la M3 GT2 de Jeff Koons). Le but du jeu est donc de faire d’une voiture de course une œuvre d’art. Cette saga est intimement liée au développement de BMW et à son ouverture à l’international. Ce n’est donc pas un hasard si l’artiste Australien Michael Nelson Jagamarra et l’artiste Sud-Africain Esther Mahlangu ont participé à ce projet. Ils ont apporté des contributions exceptionnelles à la série BMW Art Cars même s’ils ne sont pas aussi célèbres qu’Andy Warhol et Robert Rauschenberg. Ainsi, nous sommes très heureux d’avoir travaillé avec des artistes de tant de nationalités différentes dans les années 80 et 90.

La collection, composée de 17 voitures BMW Art, est-elle visible en permanence et uniquement dans le musée BMW à Munich, ou, est-elle également présentée partout dans le monde ?

Nous aimons appeler le musée BMW, « la maison » des BMW Art Cars. Bien sûr, le musée expose l’ensemble de l’histoire du groupe BMW avec ses différentes marques comme Mini, Rolls-Royce, et les motos BMW. Cependant, l’espace étant limité, nous n’exposons qu’un modèle de la série Art Car de manière permanente mais nous le renouvelons constamment. Ceci étant, comme nous avons une demande internationale très importante venant de musées ou d’évènement parallèles aux courses automobiles, les modèles voyagent perpétuellement dans le monde entier. La voiture de Jeff Koons est de retour au Centre Georges Pompidou après y avoir été dévoilée en 2010. Les voitures de Warhol et Koons seront en Chine l’année prochaine. BMW étant partenaire des Jeux Olympiques de Londres, certains modèles y ont aussi été exposés. Cette année étant le 40ème anniversaire des BMW Art Cars, certains modèles ont été exposés au Concorso d’Eleganza Villa d’Este au lac de Côme. Cet événement est un des plus prestigieux concours d’élégance de voitures de collection du monde ! Donc les voitures de la série voyagent continuellement dans le monde entier et certaines d’entre elles sont très demandées.

Comment sont choisis les artistes qui contribueront à créer des véhicules contemporains? Selon quels critères?

Il y a eu des changements au fil du temps. Au départ, les artistes étaient soit des amis d’Hervé Poulain comme Andy Warhol, ou Liechtenstein soit représentés par des galeries d’art New-Yorkaises. D’autres, comme David Hockney étaient une évidence. Certains qu’il avait quelque chose de très intéressant à apporter à la série, nous avons essayé de le convaincre pendant plusieurs années car il avait un emploi du temps très chargé. Ce fut effectivement le cas !
À présent nous cherchons des artistes enthousiastes. Ils sont choisis par un panel de juges internationaux composé de directeurs de musées et de critiques d’art. Nous voulions être accompagnés dans cette sélection par des experts de l’art contemporain. C’est également très valorisant pour un artiste de savoir qu’il a été choisi par une quinzaine de directeurs de musée du monde entier parmi beaucoup de candidats potentiels. C’est donc la nouvelle ligne de conduite que nous avons mise en place. Les artistes collaborant avec nous sont souvent des artistes émergeants. Une façon pour nous de rendre hommage à l’évolution de leur pratique artistique dans le temps. Les artistes ne sont plus seulement des peintres mais font appel à beaucoup d’autres choses afin de prendre en compte le design des voitures. Certains travaillent avec des ordinateurs, d’autres avec des éléments interactifs… En tout cas, une chose est sure, ils n’ont pas besoin d’avoir leur permis de conduire ! Pour un artiste curieux et ambitieux, le monde de BMW et ses 600 designers et ingénieurs devient alors une réelle opportunité. Notre entreprise est ouverte aux artistes, et nous engageons avec eux des discussions passionnantes. Ces dialogues sont empreints d’une grande curiosité mutuelle.

Est-ce que les artistes sont totalement libres de concevoir ce qu’ils veulent avec les voitures ou est-ce une commande spécifique? Y a-t-il des exigences spécifiques du BMW Group ?

Il n’y pas de cahiers des charges, la seule contrainte étant que les voitures puissent participer aux 24 Heures du Mans. Nous souhaitons sincèrement que l’artiste sente qu’il a une entière liberté et nous n’interférons jamais sa démarche. De la même manière nous laissons les designers et ingénieurs complètement libres de créer la voiture de demain. Ceci étant, une voiture participant au 24 Heures du Mans implique qu’il n’y ait de poids additionnel et que l’aérodynamisme ne soit pas modifié car elle doit pouvoir gagner la course !

La «BMW Art Cars Collection» est une autre façon de penser et voir l’automobile. L’automobile devient une œuvre d’art grâce au travail conjoint des artistes et des designers. Considérez-vous que l’automobile soit un moyen idéal de promouvoir l’art contemporain ?

Roland Barthes disait : « la DS Citroën est la cathédrale de notre temps ». La série BMW Art est une rencontre entre le design et l’art. Un dialogue s’installe. Les peintres ont peint sur des toiles depuis plus de 500 ans, cherchant à décrire la perspective et le tridimensionnel sur des surfaces planes ; ce qui change ce n’est donc pas le sens de l’art mais notre manière de les regarder comme une œuvre et une voiture marquant le temps. Ainsi, le regard sur les BMW Art Cars évoluera toujours.

Est-ce que les œuvres des artistes sont une source d’inspiration pour les designers BMW ? Travaillent-ils ensemble pour concevoir de nouvelles voitures?

Il y a beaucoup de designers BMW qui travaillent avec des artistes notamment des photographes. Il y a une interaction continuelle entre nos designers et des artistes contemporains ne venant pas nécessairement de la série Art Cars. Un des exemples les plus marquant vient de la collaboration entre notre Chief Designer Adrian van Hooydonk et Olafur Eliasson qui a réalisé la seizième Art Car en 2007. Quand nous avons livré la BMW H2R, fonctionnant à l’hydrogène, à Olafur Eliasson cela souleva chez lui des questions sur le matérialisme, le futur de la mobilité, la temporalité, le mouvement et l’énergie renouvelable. Il dépouilla le véhicule de son enveloppe extérieure pour lui créer une nouvelle apparence. Il réalisa, dans la cour de son atelier, plusieurs études de formes dans un dôme géodésique temporaire. Comme conclusion de son étude, il édita un livre « Your mobile expectations, BMW H2R project » et invita ainsi tous les designers BMW à le consulter pour appréhender le futur de la mobilité. Ce type de collaboration enrichit grandement l’histoire de notre série !

Comment, selon leurs histoires respectives, le design automobile et l’art contemporain interagissent-ils entre 1975 et 2010 ?

Je pense que les voitures réalisées durant cette période sont des vecteurs émotionnels car elles permettent d’entrevoir l’automobile d’une manière très différente. Personnellement, je pense que les designers et les artistes sont à la pointe de l’innovation et sont à même d’explorer de vastes sujets avec la plus grande curiosité. Aussi, quand il s’agit de mesurer l’interaction entre le design et l’art contemporain, le dialogue devient plus libre car ce n’est plus exclusif. Beaucoup de designers sont des artistes. Ce sont deux disciplines qui se rejoignent. Un artiste n’est plus nécessairement quelqu’un avec un pinceau entre les mains mais il peut apporter une vision à un projet de différentes manières. Pour ma part, la période actuelle est l’âge d’or de l’interaction entre l’art contemporain et le design.

Ces véhicules sont-ils à vendre ? Avez-vous déjà reçu des offres de collectionneurs ?

Nous tenons à rester propriétaire de toutes les voitures de la série Art Cars et nous n’en vendrons jamais aucune car elles font partie de l’ADN de notre engagement culturel et, à ce titre, sont donc très précieuses. Nous sommes très fiers de chacune d’elles tout en ayant conscience que certaines d’entre elles ont une grande valeur pour les amateurs d’art.

Pourriez-nous nous donner une liste des artistes qui ont contribué au projet ? Où est-il possible de consulter l’ensemble de la collection ? 

Voici la liste exhaustive des artistes qui ont collaboré au projet BMW Art Cars Serie :
Alexander Calder / BMW 3.0 CSL (1975)
Frank Stella / BMW 3.0 CSL (1976)
Roy Lichtenstein / BMW 320i Turbo (1977)
Andy Warhol / BMW M1 Group 4 (1979)
Ernst Fuchs / BMW 635 CSi 1982
Robert Rauschenberg / BMW 635 Cis (1986)
Michael Nelson Jagamarra / BMW M3 (1989)
Ken Done / BMW M3 Group A (1989)
Matazo Kayama / BMW 535i (1990)
Cesar Manrique / BMW 730i (1990)
R. Penck / BMW Z1 (1991)
Esther Mahlangu / BMW 525i (1991)
Sandro Chia / BMW M3 GTR (1992)
David Hockney / BMW 850 CSi (1995)
Jenny Holzer/ BMW V12 LMR (1999)
Olafur Eliasson / BMW H2R (2007)
Jeff Koons / BMW M3 GT2 (2010)

Un livre « BMW Art Cars », traduit en français, regroupe l’ensemble des BMW conçues ou peintes par des artistes et retrace, dans un chapitre passionnant, de l’histoire de l’automobile, du design et de l’art. À travers 200 pages et de nombreuses photos couleurs, il présente les 17 Art Cars réalisées pour BMW qui couvrent une vaste période de l’art contemporain. Il est également possible de consulter des archives en ligne avec photos, vidéos pour chacune des voitures. 

artcar.bmwgroup.com


Propos recueillis par Stéphane Boulissière et Virginie Jux
Ressources fournies par BMW (photos)

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail to someonePrint this page

Articles reliés