Brussels Art Days

Culture - 11 septembre 2015

Back to Art

ArtDays signe la rentrée officielle des galeries Bruxelloises qui se positionnent dès lors comme une plate-forme avant-gardiste de l’art contemporain en Europe.
La nouveauté et bonne nouvelle de cette année : un Curated Tour présenté par Caroline Dumalin (WIELS) pensé comme un itinéraire, un circuit répondant aux attentes de tout un chacun.
Préparez-vous, ce weekend sera donc une orgie de vernissage pour une rentrée tournée vers l’international.

Entretien avec Julie Bueninck, directrice.

Pourriez-vous nous présenter en quelques mots les Art Days ? Quel est votre rôle au sein de cet événement ? Comment est-il né ?

Les Brussels Art Days ont commencé en 2008 avec seulement 20 galeries. L’événement était organisé par 2 jeunes galeristes (Frederic Desimpel et Elaine Levy) sur l’impulsion de galeries plus établies (Xavier Hufkens, Rodolphe Janssen).
D’année en année, l’événement a grandi, on est passé de 2 à 3 jours, de 20 à 31 galeries, et l’organisation et la mise en place logistique se sont complexifiées…
Le weekend de vernissage avait besoin d’une structure plus importante. Le comité des Brussels Art Days* m’a contactée en début d’année pour me confier la direction de l’événement.

Pourrait-on parler de la rentrée des galeries ?

Oui c’est tout à fait ça. C’est comme ça que nous le définissions, puisque c’est le seul moment dans l’année où des vernissages sont organisés pendant tout un weekend dans toute la ville et avec une énergie aussi importante qu’au moment d’Art Brussels. Ils sont d’ailleurs partenaires des Brussels Art Days pour cette édition 2015 et pour eux comme pour nous, avec les autres évènements le reste de l’année, le calendrier des foires internationales, Art Brussels en avril… le mois de septembre était une évidence.

Combien y a-t-il de galeries participantes cette année ? Avez-vous en tête des œuvres majeures ou des artistes phares pour cette édition ?

31 galeries participantes cette année + le Curated Tour organisé par Caroline Dumalin avec une douzaine de lieux à découvrir.
À noter  :  Wang Du chez Baronian, Thomas Bayrle chez dependance, Louise Bourgeois chez Xavier Hufkens, Chris Martin chez Rodolphe Janssen, Robert Barry chez Greta Meert, Matthias Bitzer chez Almine Rech, Dan Graham chez Micheline Szwajcer , la liste est encore longue…

Comment sont sélectionnées les galeries ?

Un comité de sélection* a été mis en place il y a quelques années pour valider les demandes sur base de la qualité et de la cohérence de la programmation, de la reconnaissance locale et internationale des galeries participantes.

Une tendance se dégage-t-elle des Art Days 2015 ?

L’émergence de nouveaux espaces alternatifs parallèlement au circuit traditionnel des galeries peut-être avec la mise en place de ce nouveau circuit de lieux institutionnels mais aussi non profit et artist run spaces, renforçant l’image de Bruxelles comme lieu de découvertes… qui vient renforcer la grande qualité de la scène artistique contemporaine déjà bien ancrée et établie en Belgique avec les galeries.

Quelles sont les nouveautés cette année ?

Pour cette 8ème édition, nous avons voulu enrichir la programmation en faisant appel à un curateur (une curatrice dans ce cas-ci) pour qu’il nous propose sa sélection d’adresses institutionnelles, art spaces, collectifs d’artistes,…
Caroline Dumalin (assistante curatrice au Wiels) a proposé son parcours d’espaces artistiques sans but lucratif composé de 12 adresses, certaines déjà très reconnues comme le Wiels ou Bozar mais surtout de nombreux espaces alternatifs, innovants et souvent méconnus du public.
En marge de ce second parcours, des débats seront organisés le samedi en collaboration avec Helena Kritis au Beursschouwburg :
« L’Économie de l’Art Conceptuel et le Rôle des Galeries » (présenté en français)
« When Artists Make Institutions » (présenté en anglais)

Qui est votre public ?

Les professionnels et amateurs d’art, collectionneurs, institutionnels, commissaires d’expositions, à la fois nationaux et internationaux. De nombreux invités étrangers se déplacent pour le weekend.

Septembre est également le mois du Design September, créez-vous des liens, des parallèles avec cet autre événement Bruxellois ?

Nous sommes ravis de démultiplier l’énergie de la ville à ce moment clé de l’année, mais jusqu’à maintenant, pas de lien particulier avec le mois du Design qui est également une grande réussite.

Avez-vous déjà des projets pour l’édition 2016 ?

Attirer de plus en plus de visiteurs et renforcer la place de Bruxelles dans le circuit international de l’art contemporain.

*Comité des Brussels Art Days : Maxime de la Brousse (Gladstone Gallery) Simon Devolder (Xavier Hufkens) Sybille du Roy (Rodolphe Janssen Gallery) Elaine Levy (Levy.Delval) Louis-Philippe Van Eeckhoutte (Office Baroque)

brusselsartdays.com


Propos recueillis par CocoVonGollum

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail to someonePrint this page

Articles reliés